J'ai lu il y a quelque temps qu'un enfant de moins de 5 ans ne peut pas appliquer la politesse car il ne comprend pas, pour lui il s'agit juste d'un automatisme.

 

paillasson

Du coup je me questionne, suis-je trop stricte avec Didi ? A 26 mois, elle dit Bonjour, Merci, Au revoir, S'il te plaît, Pardon, et à chaque fois vous accolez la bonne personne (Bonjour Madame/Papa/Bébé/Tatie/etc).

A la voir, je n'ai pas l'impression que pour elle il s'agisse d'un automatisme. Pour ceux qui en doutent, voici un petit panel :

 

Au supermarché local, rayon du pain (mon boulanger est fermé, le vrai pain me manque...), je pose la poussette derrière moi et part regarder le rayonnage. Deux hommes passent et je me décale pour les laisser passer et là une petite voix s'éléve de la poussette :

"On dit pa'don monsieur et pis me'ci ap'ès" Les hommes l'ont regardé puis m'ont regardé d'un air "Qu'est-ce t'as grosse vache ?", je leur ai servi mon plus beau sourire et leur ai dit que la politesse est importante pour vivre en société.

Autre exemple avec Monsieur Pinpin :

"Bonzour Madame. Pa'don Madame !" Didi demandait poliment le passage pour la poussette et la dame ne bougeait pas d'un iota malgré les interpellations de la petite. Finalement elle laisse le passage avec un gros soupir d'exaspération. Didi dit "Me'ci Madame" (re-soupir) et Monsieur Pinpin de surenchérir "Laisse tomber chérie, c'est trop tard pour elle, c'est pas maintenant qu'elle deviendra polie".

 

Et parfois, même les commerçants s'y mettent :

Un trio infernal de 6/8 ans était insupportable à la boucherie, la mère semble incapable de les tenir. J'entre avec Didi qui d'elle-même sort : "Bonzour Monsieur !" Et le patron de dire : " ah ! Bonjour ma puce ! Ça va Didi ? Ça c'est vraiment une petite fille bien élevée ! Elle dit bonjour-au revoir sans qu'on lui dise et se tient toujours sage quand elle vient." J'étais aux anges et l'autre dame m'a lancée un regard meurtrier.

 

Il y a une chose sur laquelle je ne transige pas : la politesse. Quand je vois des enfants qui bousculent les autres, qui marchent sur les pieds et que je leur signale gentiment "on dit pardon" ils me regardent comme si je disais un gros mot et filent sans rien dire ou bien (et c'est beaucoup plus rare) baissent le nez et murmurent "pardon" et la fois d'après s'excusent de suite. Comme cette fillette au parc. Didi monte vaillamment les escaliers du toboggan et une grande (6/7 ans) la pousse pour passer. Je lui ai dis "tu sais si tu lui dit pardon je veux passer, elle se décalera", elle a dit "excusez-moi", est descendue et le coup d'aprés, elle s'est tenue droite derrière Didi "Pardon, je veux passer s'il te plait" et ma louloute de se décaler.

Est-ce moi qui en demande trop ? Est-ce l'autre qui est trop laxiste ?

Chacun élève son enfant comme il veut. Cependant comment est-il possible de vivre avec d'autres êtres sensés en se considérant les uns les autres comme des êtres qui ne méritent pas notre respect. Chacun dit "Ouaich ! tu me respectes!" Mais ne respecte pas autrui. Pourtant le respect n'est pas à sens unique. Se lever pour laisser sa place dans les transport est considéré comme respectueux. Dire "Pardon" c'est s'abaisser, signaler sa faiblesse face à l'autre. Ecraser l'autre est devenu la façon de vivre de notre société.

Je ne suis pas d'accord.

Il n'y a que si l'on s'entraide que l'on peut s'en sortir. Et le premier pas de l'entraide, c'est la politesse. C'est de dire "Bonjour".

Essayer, saluez la caissière, d'un coup elle sourit.

La maman grognon du parc viendra vous tailler le bout de gras quand vous la recroiserez.

Le client régulier viendra vous demander des nouvelles de votre loulou.

D'autant qu'avec un bonjour la vie est de suite plus jolie car le bonjour est toujours accompagné d'un sourire.

 

Je me questionne...suis-je utopiste ? trop stricte avec Didi ?

Et vous ? La politesse est-elle importante ? des anecdotes à raconter ?