Mademoiselle a toujours aimé dessiner. Sauf que pour elle dessiner signifiait faire des traits dans tous les sens et passer à la feuille suivante. Ce qui avait tendance à me frustrer était que des qu’un dessins prenait sens, au moindre trait de travers, elle gribouillait, saccageait son dessin. Pas moyen d’en garder un ou  deux pour déceler la moindre évolution.

On voyait bien arriver le bonhomme mais pas moyen d’en garder une trace.

Jusqu’à ce qu’à Noël, elle reçoive en cadeau un tableau double face (un côté craie, un côté feutre). Vas-y gribouille tes dessins ! Fais toi plaisir.

Le matin du 26 décembre, sans nous prévenir, elle a tourné le tableau avec fierté :

 

papanoel

« j’ai dessiné le papa Noël »

 

Le choc ! Un dessin ! un vrai de vrai !! Avec un sens et une volonté de faire sens !

Depuis on ne l’arrête plus et on reconnait de plus en plus.Elle adore le dessin animé Robocar Poli, et dessine des voitures de ce feuilleton à tour de bras : Ambre avec son petit noeud, Roy avec sa lance à eau, etc.

Au centre aéré, elle fait des soleils avec des maisons, elle dessine ses souvenirs (elle et moi à la piscine, un grand bonhomme,  un petit bonhomme et des poissons)).

Bref, ça y est ! je les ai mes dessins souvenirs. Des gribouillages relevés pour elle et des dessins magiques pour moi.

Et chez vous ? Le dessin aussi a pris sens d’un coup d’un seul ou bien a t-il pris son temps ?