Mon facteur, c’est un champion.

Il est fort.

Il est ingénieux.

Et en plus doué pour les origamis. Et je suis sûre, qu’il déchire en couture. Surtout l’enfilage du fil dans le chas de l’aiguille.

Avec lui, la taille du fil n’a aucune importance. Gros fil, petit chas ?

Même pas mal.

Je suis convaincue que sa dextérité n’a d’égale que son ingéniosité.

Dame ! C’est que si le gros fil passe dans la petite aiguille, il n’y a pas de raison pour que le paquet ne rentre pas dans la boîte aux lettres :

 

facteur-01

(et ça ne tombe pas !!)

 

Bon, là, il avait un peu foirer son coup…du coup, il a réitéré avec un carton :

 

facteur-02

(Ooooh)

Si si ! c’est un winner !! Il a fait rentrer un carton dans une boîte plus petite…pov’ carton…il n’avait pas mérité ça…d’autant qu’il m’a été, dans un premier temps , impossible d’ouvrir la boîte aux lettres. Après avoir prévenu la poste de ce léger soucis d’ouverture et demandé une aide*,  j’ai pu récupérer ce pauvre carton maltraité :

 

facteur-03

(ouch…bobo)

Je crois que pour fois, j’aurai préféré aller chercher mon colis à la poste…

 

 

*nos boîtes sont individuelles mais le facteur a une clef pour ouvrir tous les casiers d’un coup (des petites boites dans une grosse quoi) ce qui lui a permis de faire entrer le colis malgré le manque d’espace.