enfant_qui_a_peur_du_pere_noelIl y a une polémique qui circule de plus en plus. Elle m'étonne et j'aimerai avoir votre avis.

 

Faut-il parler du père Noël ou pas ?

 

Pour ma part, il y a père Noël. Je me rappelle de mes yeux qui brillaient devant les paquets apparus comme par magie grâce à ce bon monsieur, de mon frère qui nous mettait en boucle Tino Rossi de peur que ce gros monsieur ne passe pas si le disque s'arrête.

C'est beau de rêver, et c'est encore plus beau un enfant qui rêve.

 

Dans le clan des contres, on trouve toujours deux phrases qui reviennent souvent :

Ne pas mentir à l'enfant : Dans ce cas, on arrête aussi les contes de fées, les histoires du soir par exemple. C'est triste une vie sans rêve.

Ça m'a traumatisé quand je l'ai su : Bon, ça, je veux bien l'admettre. Mais faut pas exagérer non plus. Ça peut choquer mais traumatiser...Il vous a fallu un psy pour vous en remettre ?

 

Je peux sembler sêche, pourtant ce sujet est sérieux. En gros, qu'est-ce que Noël ? Avec ou sans vieux ? Et la naissance du Christ dans tout ça ?

 

Je l'ai dit précédemment, Didi sera élevée avec un Père Noël et le Christ. Le fait de recevoir des cadeaux mais d'en faire aussi. Noël est magique. Pourquoi refuser à son enfant un imaginaire de folie, de rêve et de projection de joujoux que l'on voit en rêve ?

 

Sincèrement, donnez-moi votre avis. Avec ou sans et pourquoi, ça m'intéresse.