Amandine est très fière quand elle peut mettre la robe trouée de Maman.

La robe trouée…Ma fille est-elle une chiffonnière pour aimer à ce point mettre des vieux vêtements même les troués ?

Que nenni !

La robe à trous est une une petite robe dont le motif au tricot est fait de trous :

 

robe-tricot

(en pied, l’est beau mon radiateur, hein ?)

 

 

 

 

robe-tricot-2

(un zoom sur les motifs)

 

Il s’agit d’un modèle Phildar issu du catalogue famille n°72. La robe ajourée est en phil thalassa et pas moins de quatre points différents : Mousse, jersey endroit, côte 1/1 et bien sûr le point fantaisie et son diagramme à pleurer. Mademoiselle porte la robe en taille 4 ans.

De prime abord, la robe semble compliqué mais une fois lancé, ça file tout seul. J’avoue que le diagramme m’a donné des sueurs mais une fois le truc compris, c’était parti aussi. La robe n’a pas, au final, posé de grands problèmes.

J’aimerai bien refaire des torsades mais comme je tricote surtout dans les transports, manier trois aiguilles quand on a que deux mains et que le siège bouge n’est pas aisé (même si ça donne une dimension sportive à la chose).

P.S : en rédigeant ce billet, je vois que ce modèle est indiqué comme méga-expert (soit quatre petits aiguilles), je crois que j’ai atteint un point de non retour et que je ne dois plus avoir peur de certains modèles.